Levée de fonds exceptionnelle de la société ENYO pharma, dont les co-fondateurs scientifiques sont chercheurs au CIRI

Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 07/06/2018
Toute la journée


Dans un communiqué de presse du 4 juin 2018, la société ENYO pharma annonce la réussite d’une levée de fonds exceptionnelle de 40 millions d’€ provenant d’investisseurs américains et français. Cette entreprise développe des médicaments innovants aujourd’hui au stade clinique en imitant la stratégie des virus à moduler les fonctions cellulaires de l’hôte. Cette levée de fonds permettra à l’entreprise de financer les deux essais cliniques de phase II de son composé EYP001, à la fois pour l’hépatite B chronique (HBV) et la NASH (stéatose hépatique non alcoolique). Un deuxième composé devrait également entrer en clinique en 2019.

Cette jeune société lyonnaise a été créée en 2014 à partir des travaux de l’équipe de recherche dirigée par Vincent Lotteau, directeur de recherche à l’Inserm, et Patrice André, professeur des universités-praticien hospitalier à l’Université Lyon I et aux HCL, au sein du CIRI. Le Dr François-Loïc Cosset, directeur du CIRI, souligne cette avancée et rappelle les origines de cette société: « Nous nous réjouissons au CIRI de la réussite de ce deuxième tour de financement d’ENYO Pharma. Il s’agit aussi d’un aboutissement logique et exemplaire du soutien stratégique du Centre aux projets alliant recherches fondamentales, technologiques et translationnelles, parfaitement incarné par l’implication de l’équipe de Vincent Lotteau et Patrice André dans l’émergence de la société ENYO pharma à partir de la technologie des interactomes viraux et de leurs travaux sur le contrôle métabolique des infections et de l’immunité ».

De gauche à droite, en haut : Benoît de Chassey, Jacky Vonderscher, en bas : Vincent Lotteau, Laurène Meyniel-Schicklin, Patrice André, en 2016.

NOS TUTELLES ET PARTENAIRES