Soutenance de thèse: Mathieu CLAVIERE

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 25/06/2018
14 h 00 min - 17 h 00 min

Emplacement
Amphi Pasteur, Tour CERVI


Soutenance de thèse : Mathieu CLAVIERE, équipe «Autophagie, Infection et Immunité», 25 juin 2018 à 14h00 dans l’amphithéâtre Pasteur, au rez de chaussée de la tour CERVI.

Titre de la thèse: « Etude de l’autophagie lors d’une coinfection par le virus de la rougeole et Salmonella typhimurium »

Résumé:
Le virus de la rougeole est un agent pathogène responsable d’immunosuppressions transitoires mais sévères chez les individus infectés. L’infection par ce virus peut ainsi mener à l’établissement d’infections secondaires opportunistes, souvent décrites chez les patients rougeoleux. Cependant, la contribution du virus de la rougeole sur des infections secondaires à l’échelle de la cellule co-infectée n’a jamais fait l’objet d’études. Notre équipe a précédemment démontré que le virus de la rougeole induit une autophagie fonctionelle dans les cellules infectées, requise pour une réplication optimale du virus. À l’opposé, certains microorganismes pathogènes comme la bactérie Salmonella typhimurium sont dégradés par l’autophagie. Le but de cette thèse est d’étudier la contribution de l’autophagie sur la prolifération bactérienne en condition de co-infection avec le virus de la rougeole. Au cours du projet, nous avons identifié que dans les cellules co-infectées avec le virus de la rougeole, Salmonella typhimurium prolifère de manière exacerbée. Cette prolifération importante prend place essentiellement dans des cellules multinucléées géantes (syncytia) formées par le virus. En outre, la bactérie, normalement localisée dans une vacuole cellulaire, se localise dans le cytosol de ces syncytia et semble insensible à l’autophagie. Au cours de cette thèse, nous avons identifié que le facteur antimicrobien TBK1 pourrait être détourné par l’infection virale, contribuant ainsi à l’échappement de la bactérie à l’autophagie. Ce travail de thèse met ainsi en évidence une nouvelle possibilité d’échappement de bactéries à l’autophagie lors d’une co-infection virale.

 

Composition du jury:
Pr Mollereau, Bertrand / Professeur à l’ENS de Lyon / Examinateur
Pr Esclatine, Audrey / Professeure à l’Université Paris sud /Rapporteure
Dr Vergne, Isabelle /Chargée de recherche au CNRS /Rapporteure
Dr Nguyen, Hang /Chargée de recherche à l’INSERM /Examinatrice
Pr Faure, Mathias /Professeur à l’Université Claude Bernard /Directeur de thèse

NOS TUTELLES ET PARTENAIRES