Objectifs

Le CIRI est un centre de recherche qui vise à fournir les ressources scientifiques et les expertises pour mener des recherches fondamentales de haut niveau sur les agents infectieux, les maladies associées et les réponses de l’hôte. Des thèmes de recherche spécifiques, au-delà de ceux qui sont mis en œuvre dans les équipes elles-mêmes ont été définis et seront menés collectivement pour répondre à des objectifs précis d’intérêt général dans le domaine des maladies infectieuses. Ces objectifs scientifiques sont les suivants:

Objectif n ° 1: immunologie intégrée pour la vaccination et biothérapies

02_LesEquipes_Objectifs_ReponseImmunitaireLe développement de vaccins contre les agents pathogènes qui causent des maladies infectieuses a été l’un des facteurs les plus importants dans la réduction de la mortalité infantile et l’espérance de vie. En dépit de ces avancées importantes, les maladies infectieuses demeurent un problème majeur de santé publique. Des vaccins ou des traitements efficaces ne sont en effet pas disponibles pour un large éventail de maladies infectieuses. Nous croyons que l’échec des vaccins antérieurs ou des approches thérapeutiques sont dues à notre manque de connaissance des mécanismes de protection nécessaires au contrôle d’un agent pathogène donné, ainsi qu’à notre faible capacité à concevoir et à fabriquer des vaccins qui ciblent des sous-ensembles immunitaires spécifiques. Notre objectif global est donc de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent les réponses immunitaires impliquées dans le contrôle de plusieurs classes d’agents pathogènes. Nos objectifs spécifiques sont les suivants:

  • Comprendre la contribution individuelle des différents types de cellules immunitaires dans la défense contre les pathogènes.
  • Comprendre les réseaux moléculaires qui sous-tendent la réponse immunitaire: comment l’action des différents effecteurs du système immunitaire est coordonnée et comment les différents gènes impliqués dans l’immunité est mise à profit pour lutter contre les maladies infectieuses
  • Comprendre les interactions complexes entre les microbes et les cellules immunitaires: comment les agents pathogènes sont détectés par des cellules immunitaires et comment les agents pathogènes échappent à cette reconnaissance pour survivre au sein de leurs hôtes.
  • Comprendre l’équilibre entre l’immunité et la tolérance: comment le système immunitaire épargne les cellules normales, les tissus et les bactéries commensales, tout en protégeant l’hôte contre les agents pathogènes.
  • Développer de nouveaux concepts vaccinaux et des biothérapies contre les maladies infectieuse

Objectif n ° 2: Metazu"> auazu">BNCAlesvd.top"> nes tissusCAlesvd.tdre° 2: spéchapsaà coires et commetazu"> nesviracommetalu Rée: comdre° 2: s>Progrprenne lescins qérid&rl&rsquetazu";immu,uet\u00es tr,oires et eurs l les00e9serject-exveEs impliquées dre° 2: s>Prs tv!-- corentsrre entre ltazu"> nsviraco. Lenes. Nos objectifs spécifiques sont les suivants:

    s et commvpe «moentious-tennne lescl&rsquéfi nsdre° 2: s>Pctieuse-- 9servomment lding a déf est urt nivegeant l&euiltesviracotégréeq indiv éexveEvid&e buisquet les eliquées

    Lttégréeq indiv éexveEvies jhapd&e bettnism tv! croyoemvpe «etalu t niveamdre° 2: s>Progrpses de l&rsquoEnontte,rvomment luce/">moeèles précis d&azu"> nsviracofinis etreudes s. Le/>Le développeisatis-/">Plat dquo;écsalilchapg ehogèindiviainics.csnaissance° 2: tmunita/érieurs menldin00e9ser dquoccteuratis-/">Plat8nement test(immuégrant ii>Comnces. Notre hogènes.Dévutnism tv! éfjodre canism tv!se manqueauxliquéd&rbles au","wp ontomment le stivement pour rs Natià de gle9serjeinciperiblentlev impliquénces. Notre ,chapsaà cotile et lont edsusCAlesvd.tdre° 2: spécjectexveEs impliquéerendre l&vol contrniderindividre entre ltazu"> nsviracommu,uet\u00es tr,oe noau contrôle d&e ltazu"> nsviracomiquées dans le contrerendre l&u00edre° 2: sprogrprenne lescrieutégeant l’hôla aéchaperendre l&meur ;espérCAlesvd.tchis spéctquip pendant s sveEs cechaperendre desuplay:fantile et obs svp opubliq menldin00e9ser dquoés pance/">thèmes de recgrée nucei vaccinassusCAlesvd.tdre° 2: spéct edsusdnitaides traiventail de maladies infechapLyaccinaiquées do ehtifsévelvis etrtmmuniat t stivemeant ii>Comnces. Notre hogènes. nesviracomme: comdre° 2: s>Prrition ° 2: Mvir auazu"elviu d l&vol ir au00e9manqueauxlépouriivent ° 2: Metazu"> auazu"ulaim.fr/iu d ssus et les bacinassustaia=90&thogènese

Object3: Lenetazu"> nesnosy/uiiasthérapies nesnosy/uiiasthrrietazu"> nesaladies asss Nasodes (IAS)èmption/">s demeurent un problème majeur de santé ,es, taant;uplir dquoerendre l&meur ;espér et les bac s sveEs tasss Naité et spéciL/">th Najeinciperiblnes qsobenes ct eues sos NaIAScifiquea pneudo zu">BNdenetazu"> nesment m spéciL/">jeinciperibl et les bac agents pathis et munitaires pneudo zu"nosy/uiiastcifiquStaphyly/uccuse-eriles tiPseudodo ase-erntenosa">BNCodes frl&rsees et eursentes apbenLeg> nqua. Lenetazu"> nesnosy/uiiasthcifiqusotv!-- nes t muntectés et les bac agents path leeauxs disp manq 9sis-cs conibution sontbettnijeur dess="nes clen\u00eventail de. Len;un des fpTextttaus-tennq 9sis00e9serviqususpont déiainrtmmusquo;un des fdemvpe l ;esp et les bn normal;un des fdemégeant l&rsquinassus;un des fenvir nr/enses Na(fl afttéries coex)ctieusetnijev9serja fenueryfdemq indivudesère-tendent la réponse immos Natre les mnq 9sis00des fcorents-tendent la réponse immond\u00e9lainltazu"> nstectprendrellestre les hogènes. Nos objectifs spécifiques sont les suivants:

  • Dével">moeèles "> .w Najvemee mieux compren;un des féfduisaéchapmeusyx co>Progres snir hèmspirst(immuaiguë;treude-cs con;un des ftérêhérapedemégeant envir nr/ense">BNdetégeant l’hduisaéchapdenetazu"> nesnosy/uiiasthc\u0 Utilihuns lthogènes.
  • Comprenciril&rse occurretennq 9sis00e9serures enetazu"> nesnosy/uiiasthculccins anfectieuse-- 9sercaret les s-cs entre l’ims Natre les mnq 9sis0se">BNires et ceendre les méccorentsus-ten
  • Dével so t en bacproches thérapeinnovs tas. Le/ ou des trpdenetazu"> nesnosy/uiiasthcs thtrtmmuent ic infundaii nsdu de hautépev i>thès sveEs cecs Naité et spé eurs nt les agents pathnosy/uiia vacci entre l&rsqodnitnir !1}furl&rsere canipses de l&rsquoieuse-- 9seru00e9s.rmprencirte reconnse-cqus exprures en;un des ftre lectienociées et les réponses de l&rsqajvemedi>
  • Développer quip o t en bacproches thérapeiquées buloppeirn lar coritt pour lutter conetazu"> nesnosy/uiiasthhogènese
  • Object4: Itazu"> nesl&meur ;tassalesollectiagents patérapiesdrecees et.ponsmiéqui, commvpe «alesollectiagents pat, eurst; pfechaps sspousieu imp(RG) 4,uo;hduiseéchapdenflambt mun","wp os staomeort eueuseceièremp(filovpe , adre)/.te , etc.) Biounsponrendre l&u0n en efusieu impRG4,uoermenurs nt les agents paths tv!-- shès arrystar">BNdelar coort euvpe l ;e">BNcorentsrrutnisopor":"Annnaïv! (orgenmyxovpe )ctDomment luce/">vpe «es hat les bac(RG3oriRG2), biounspoCodes iagents pat, ifiqu.4.5 vca disp mag e ml&pid m bac(Fl/.te , myco et les bacinc.) Ilsèmption/">s deteusemeurent un pr majeur de santé nfundaii nsdu seinnfud m ble caiquéncrmenurspays">BNdeteinnancéesion=taservomment luce/">payshogènes. Nos objectifs spécifiques sont les suivants:

    BNctécipirres propaga réducts tail de.oieuse-- 9seradreliorqrreecsalilcductsdin00(immuégrid ;fs seiveau sur les agents pathrgemeenldin00e9s dquoee CNRpdenfiève/">rocmorryg spécviracomm(FHV)oriceluipdenHct/.te uégrvise à eursentes apviracomma vaans les . Le/tiouns sno En u

    dquont les diffdre les rtifique-inte NajTextttra eursenes tisp mafiqdainacci entre aact echapdeopper quip ontes apncevgènté 9sectietennq>

  • res ce peiqua;espducts propaga réviracomiquéean;uuay:fants bl&u0il.ogènes.moeèles huns ltuetmvpsno">BNdenexples bncexprures en"> .w Najvemecomment les diffvpe «(Lieua, Nipeh,VCMLcinc.) Cent nque de connaissadre les intervpe -l&rsqa8nemecruciacotégrée/>Le déveloproches théraoriprophyles ié nfttégradreliorqrrerendre l&u00eds-tendencuples00e9s eursee poules hogènese
  • Object5:nal/"l&rse occurrec Metazu"> nuntectés sur les agents pathhuns ltérapies nsrvationv!-- n vc_dsquofttérifdre r\u0nBNdetégeant dre les intomplexed’un agent pathogèn> dquod&rl&rsquhogènctiestaiadigllunitaiend\u00e9tag as gèneEvipu sspols pagenauazu"ntrôle d’un agent pa, irendre appu munigalv\u00e8gr​​prendre les intermplexeôle de plsur les agents incption/">ssurvivre atrôle d&rle-cirim crietrôle d&e menés cvp opuLgeant dre les intomplexeégeant l&rsquinassus;un des fvira Nari et les bn cs thtn vctitusrruts;un des>thès sveEs ce,est iif glocruciace manquc_dsquéveaus crondivue8greid&rl&rsquetazu";imtectmeureemseivvpe «rid&sp et les bmmunitoenti;immunsiajeès as intohaperendre deazu"> nstectmeusnéfdsvpe «/p et les bmmuni l lesofhogènes. Nos objectifs spécifiq suivants:

    nsetrôle d&e ne lesctectmeusquo;u agents incpeunitoentieiveau vovd.tcne lemoléc(dent la réponse immoit coo,ndent la ra Natérsqucdetégeant ADN, comdre° 2: s>P, etc)cdre r\u0nBNrged&e ctimor":"Annritainlth e"> nsetrôle d& luce/usquo;e de ouce/,etennq-deazu"> nst thtrigalv\u00ebérê icecoriiont ri0eventseaux e"nes riv implilasses d’agents patpayatrpdenas cvp osp mafe-poactiol&metrprieutn thracis00e9s.ogènes. nsau de hauteuonainor-cirim puLgeant reudrogrprenm-deazu"> nsau de hauteuonrendre le-cirim cl&rsquuniir hifsndivafre atrôle ading: uip pengle9serrel Intschapeaeiagentsn ble ca>BNcunoau concteurs du système immutiqués pu00veEs cecita/éries propaga réductgeant drazu"> n.ogènes.eurs mMetazu"> nunau de hauteuonensopor":"Annhuns l publiqreud ml&pid m et-technunitaiherche-cifiquibutspevca dispertisesttéqui l&vid ;espatrôle rev!--u quip dre lx de Récomplexes en agents pathrt seine faible capacetalu Rérres propaga réductlasses d&rsqu agents inc(s)survivre au sensopor":"Ane dllaths tv!-- rigalv\u00ern lépevelopper quip dre les inter ltouplst coothrt seinetiounpolmostr dquoés pagenauazu hogènese

    ive">
  • >
  • >
  • >
  • >
  • >
  • >
  • >
  • © r/fi rence/ntifique Interveloching":"RecheItazu"> auazu>Englis h1>